Aspirateurs robots et murs virtuels

Un robot qui passe l’aspirateur tout seul chez vous, c’est bien ! Mais si ce petit appareil indépendant dépassait les bornes ? On ne parle pas bien sûr pas de révolte des machines, mais plutôt d’endroits auxquels vous ne souhaitez pas que votre robot accède. Et cela peut concerner de nombreux emplacements, auxquels il faudra bien penser avant de la lancer !

Si les appareils peuvent se déplacer assez aisément sur tous les types de surfaces (même si les moins chers et intelligents ont plus de mal sur la moquette et les tapis), ils peuvent avoir plus de difficultés avec des pièces en gros désordre et certains objets qui traînent par terre.

Si vous êtes du genre à laisser vos vêtements partout par terre dans votre chambre ou que vous avez une pièce à débarras, le plus simple sera encore de fermer la porte ou de placer un gros obstacle sur la route qui empêchera le passage du robot aspirateur.

Mais dans d’autres cas, vous ne pourrez pas vraiment protéger un espace, tout simplement parce qu’il se trouve dans une pièce à nettoyer régulièrement. Un exemple typique : les fils ! Ordinateur, emplacement hifi ou télé, ou tout autre équipement fragile qui pourrait tomber si votre robot aspirateur s’amusait à venir y fouiller et tout arracher.

Pour éviter cela, il existe ce que l’on appelle des murs virtuels. Les robots aspirateurs les reconnaissent et ne les franchiront pas. Il existe plusieurs manières d’en poser selon les marques et appareils. Par un petit boitier qui émet un rayon infra-rouge pour certains modèles, par exemple. Ou via des bandes magnétiques à poser au sol.

Pensez donc à bien vérifier que l’aspirateur robot que vous allez acheter dispose d’un de ces systèmes si vous en avez besoin ! Cela peut se révéler très pratique voire indispensable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *